Greffe Alloderme

La greffe Alloderme est une technique de fine pointe. Elle ne nécessite aucun prélèvement de tissus au palais puisqu'elle vient d'un donneur humain. Le greffon est traité de façon à le rendre inerte jusqu'à la mise en bouche du receveur. La membrane est dépourvue de cellules et les cellules du receveur iront nourrir le greffon.

La greffe est habituellement pratiquée dans les sites où il y a des déchaussements, c'est-à-dire des endroits où il manque de gencive. Dans ces cas, le but de la greffe est de réapposer une bande de tissus sains sur la racine de la dent pour prévenir une augmentation de la sévérité du déchaussement. La majorité de ces interventions ont pour effet secondaire d'améliorer l'esthétique de cette dent en réduisant la quantité de racine exposée. Aussi, la greffe permet souvent de diminuer la sensibilité au froid puisque moins de pores de la racine sont exposés.

Cette technique ne laisse aucune marque sur la gencive et ne sera plus perceptible après la période de guérison. Il s'agit d'une technique qui ¨cache¨ le greffon comme s'il s'agissait de mettre une lettre dans une enveloppe. Le greffon sera glissé entre la gencive et la dent.

Il est nécessaire de suivre certaines règles post-opératoires pour assurer le succès de la greffe. Une alimentation molle d'environ 3 semaines suivant la chirurgie est d'ailleurs requise. Ce qui signifie qu'il faut exclure toute nourriture qui nécessite d'être coupée avec un couteau. Celle-ci étant trop dure. Une feuille de soins post-opératoires est remise au rendez-vous de la chirurgie pour les autres règles à suivre